MONTAIGU, église de Chavenay

De Care

Données

Topographie

Chargement de la carte...
Pays FRANCEFermer
Région Franche-Comté Fermer
Département JuraFermer
Commune MontaiguFermer
Insee 39348Fermer
Adresse/Lieu-dit Hameau de Vatagna
Toponyme Saint-Martin de Chavenay (ou Chavena)Fermer
Propriétaire
Protection de l'édifice
Références cartographiques
Numéro parcellaire sur le Cadastre actuel
Latitude Env. 46.658914
Longitude Env. 5.568845
Altitude Env. 300 m

[[Catégorie:FRANCEFermer]]

[[Catégorie:Franche-Comté Fermer]]

[[Catégorie:JuraFermer]]

[[Catégorie:MontaiguFermer]]


Sources historiques et identification

Sources Bibliographie

Rousset A., 1856, Dictionnaire géographique, historique et statistique des communes du département du Jura, t. IV, Lons-le-Saunier, p. 264-265.

Odouze J.-L., 1991, Vie et mort du pagus d’Escuens. La région de Lons-le-Saunier (Jura) au cours du premier millénaire, thèse de IIIe cycle, Besançon, Université de Franche-Comté, vol. 2, p. 289-301.

Odouze J.-L., 1998, « Franche-Comté. Doubs, Jura, Haute-Saône, Territoire de Belfort », in Les premiers monuments de la France chrétienne, t. 3, Picard, Paris, p. 122.

Rothe M.-P., 2001, Carte archéologique de la Gaule. Le Jura 39, Paris, p. 508.

Jeannin Y., 2003, « Églises rurales comtoises fondées sur des constructions romaines », in Burgondes, Alamans, Francs, Romains…., PUFC, p. 98, 102.

Conservation

L’édifice n’est pas conservé.

Titulature historique

Saint-Martin

Diocèse actuel

Saint-Claude

Diocèse historique

Besançon


Contexte d’implantation

Description

L’église et le prieuré auraient été implantés sur le site de Saint-Martin de Chavenay, près de Vatagna, au sud-ouest du village de Montaigu, sur le versant sud de la vallée de la Vallière.

Structures antérieures

Le site a été occupé dès l’époque gallo-romaine, peut-être par une villa. Des tegulae et imbrices reposant sur une couche de charbons de bois, des fragments de calorifères d’hypocauste et de placage en calcaire (1965), ainsi que d’énormes blocs et des mosaïques (1900), ont en effet été retrouvés sur le site.

Habitat contemporain

Des sépultures mérovingiennes ont été découvertes fortuitement, ainsi que des tessons du haut Moyen Âge.


Fonction

Bâtiment

ÉgliseFermer

Description

Prieurale


Informations générales

Description [[Image:{{{PlanGeneral}}}|thumb|right|border|135px|Évolution du plan]]

La villa de Chavenay est mentionnée en 869 et 903. Le village de Chavenay, le prieuré et l’église auraient disparu au XIIIe siècle. L’église, possession de Baume, fut déplacée en 1208.

MONTAIGU, église de Chavenay (Galerie d'images)|


Articulation en états

Etat I

Etat I
EmptyData.png Architecture

Plan

Plan inconnu EmptyData.png

Matériaux et techniques de construction

EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png

Installations liturgiques

EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png

Sépultures

EmptyData.png

Structure

Des sépultures mérovingiennes ont été mises au jour. Elles recelaient des plaques-boucles dorées. En 1965, un sondage réalisé par J.-L. Odouze a livré deux sépultures sans mobilier. L’une d’elles contenait un squelette reposant sur une dalle faisant corps avec un mur arasé à son niveau, dont la datation pourrait être mérovingienne, carolingienne ou plus tardive.

Inscriptions

EmptyData.png



Considérations critiques sur les états et sur la chronologie

Chronologie

État I : VI-VIIe siècle ?

Le vocable de l’église et la découverte de sépultures mérovingiennes laissent supposer l’existence d’un édifice bien antérieure à la première mention relevée pour le prieuré, sans que rien ne vienne pour l’heure étayer cette hypothèse puisque aucune structure appartenant à l'église n'a été reconnue à ce jour.




Informations sur la publication

Date novembre 16, 2011
Auteur Abully Fiche personnelle
Statut de la fiche 1. En cours de rédaction
Qualité de la fiche Donnée non renseignée