Accueil

De Care
Aller à : navigation, rechercher

ANR Corpus architecturae religiosae europeae (IV-X saec.) [CARE].

L'utilisation du navigateur Mozilla Firefox est fortement recommandée, actuellement.

Merci pour votre compréhension.

Qui sommes-nous ?

Le programme français du Corpus architecturae religiosae europeae (IV-X saec.) [CARE] – financé par l’ANR pour 2008-2011 – tient compte des impératifs fixés par l’ensemble des équipes des pays déjà impliqués dans le vaste projet européen initié en 2002 par l’IRCLAMA de l’Université de Zagreb (Croatie). L’Italie, l’Espagne, la République Tchèque, la Slovaquie, la Pologne et la Croatie ont commencé depuis quatre à cinq ans les travaux préparatoires à cette ambitieuse entreprise ; la Hongrie s’est jointe en 2008 au groupe centre-européen ; le Benelux et l’Irlande ont amorcé leur corpus en 2009-2010 ; le Royaume Uni en 2012 et en 2013 l’Albanie qui travaillera avec le Kosovo et le Monténégro ; le Portugal, la Grèce, la Bulgarie, la Roumanie sont intéressées. La Suisse, l’Allemagne, l'Autriche et la Slovénie où des inventaires complets ont été publiés très récemment participent depuis 2011 à l’alimentation de la base de données en ligne. Le travail le plus avancé pour la publication papier est celui des Italiens du Nord. Fort d’études de fouilles récentes, le corpus français a trouvé un rythme de croisière et des protocoles couvrant l’ensemble des édifices compris dans les diverses tranches chronologiques, en mettant l’accent sur les VIIe-VIIIe siècles plus difficiles à appréhender et les décennies très riches en monuments précédant ou suivant l’an Mil, mais aussi sur les évolutions des sites les plus anciens dans la longue durée.

C’est à la France qu’est revenue la tâche de mettre au point la base de données informatique en ligne que tous pourront partager après traductions en anglais et dans les langues choisies par les pays ou groupes de pays. Le Corpus d’informations textuelles et graphiques concernant chaque édifice connu sera aussi progressivement publié région par région sous forme de livres classiques (le 1er volume italien est paru), parallèlement à l’installation en ligne de cette base de données à l’architecture commune, hébergée d'une part à Lyon (TGE Adonis), de l'autre à l’Université de Zagreb sur un serveur financé grâce aux fonds européens du projet d’intégration FP6. À terme, ce Corpus devrait donc faciliter les travaux de comparaisons, les échanges et discussions, et ouvrir sur le Web à un très vaste public des pans peu connus de notre patrimoine et du patrimoine religieux européen antérieur à l’an Mil, en particulier pour les travaux archéologiques récents.

Le lancement du projet CARE à l’UMR 5594 du CNRS (Dijon), devenue depuis l'UMR 6298, date du 1er janvier 2008 après acceptation de l’Agence Nationale pour la Recherche, pour les 4 années 2008-2011. La collecte et l’analyse des données sur environ 2700 monuments se poursuit et réunit actuellement plus de soixante chercheurs en poste dans une vingtaine d’universités, au sein de diverses institutions de recherche ou de gestion du patrimoine, ainsi que des archéologues de terrain, des étudiants en master, des doctorants et post-doctorants, des dessinateurs topographes, etc. Le développement de la base de données est assuré par le Laboratoire Le2I de l’Université de Dijon.

Liste des documents disponibles

Les liens ci-dessous conduisent vers la liste de l'ensemble des articles disponibles :


Gestion d'une fiche descriptive d'édifice (connexion requise)

Cette section permet la création, modification d'une fiche d'édifice simple ou de groupe d'édifices à partir d'un formulaire de saisie.


Comment obtenir plus d'informations ?

Publications relatives à l'évolution du projet dans sa globalité (volet archéologique et volet informatique) :

  • Pascale Chevalier et Christian Sapin, en collaboration avec Ludovic Granjon, Eric Leclercq, Arnaud Millereux et Marinette Savonnet, Les avancées du corpus CARE en France (2008-2011), Hortus Artium Medievalium, 18/1, 2012, p. 85-96.
  • Pascale Chevalier, Le Corpus architecturae religiosae europeae, saec IV-X en France et la base de données Wikibridge CARE, in PostClassical Archaeologies, 2, p. 379-383.
  • Pascale Chevalier et Christian Sapin, ANR Corpus architecturae religiosae europeae [CARE] saec. IV-X, Bulletin du Centre d’Etudes Médiévales d’Auxerre [En ligne], 15|2011, mis en ligne le 15 octobre 2011, Consulté le 15 avril 2012. URL : http://cem.revues.org/index11944.html
  • Pascale Chevalier et Christian Sapin, ANR Corpus architecturae religiosae europeae [CARE] saec. IV-X, Bulletin du Centre d’Etudes Médiévales d’Auxerre [En ligne], 14|2010, mis en ligne le 14 octobre 2010, Consulté le 08 avril 2011. URL : http://cem.revues.org/index11604.html
  • Pascale Chevalier et Christian Sapin, ANR Corpus architecturae religiosae europeae [CARE], saec. IV-X, Bulletin du Centre d’Etudes Médiévales d’Auxerre [En ligne], 13 | 2009, mis en ligne le 16 septembre 2009, Consulté le 08 avril 2011. URL : http://cem.revues.org/index11298.html
  • Pascale Chevalier et Christian Sapin, ANR Corpus architecturae religiosae europeae [CARE], saec. IV-X, Bulletin du Centre d’Etudes Médiévales d’Auxerre [En ligne], 12 | 2008, mis en ligne le 15 juillet 2008, Consulté le 08 avril 2011. URL : http://cem.revues.org/index6132.html


Publications spécifiques au volet informatique :

  • Pascale Chevalier, Ludovic Granjon, Eric Leclercq, Arnaud Millereux, Christian Sapin et Marinette Savonnet, Base de données annotée et Wiki pour la constitution du corpus numérique CARE, HAM, 18/1, 2012, p. 27-35.
  • Eric Leclercq et Marinette Savonnet, Adding Semantic Extension to Wikis for Enhancing Cultural Heritage Applications, à paraître dans Proceeding of the International Conference on Digital Information and Communication technology and its Application (DICTAP), France, Juin 2011
  • Eric Leclercq et Marinette Savonnet, Système d'Information pour la production de connaissances : l'approche wiki sémantique, à paraitre dans INFORSID, France, mai 2011
  • Eric Leclercq et Marinette Savonnet, Semantic Wiki for the Protection, Emergency Management and Knowledge of Cultural Heritage, Archeomatica, Vol.1, n°3, pp.46-48, 2010
  • Eric Leclercq et Marinette Savonnet, Access and Annotation of Archaelogical Corpus via a Semantic Wiki, Fifth Workshop on Semantic Wikis - Linking Data and People (Semwiki), Crète, Mai 2010
  • P. Chevalier, E. Leclercq, A. Millereux, Chr. Sapin et M. Savonnet, WikiBridge: a Semantic Wiki for Archaeological Applications, in F. Contreras, M. Farjas, F.J. Melero (éd), Proceedings of the 38th Annual Conference on Computer Applications and Quantitative Methods in Archaeology – CAA 2010 Fusion of Culture, Granada, Avril 2010, BAR International Series 2494, Oxford: Archaeopress, 2013, p. 259-265.

Publications spécifiques au volet géomatique :

  • Ludovic Granjon, en collaboration avec Pascale Chevalier, Eric Leclercq, Arnaud Millereux, Laure Saligny, Christian Sapin et Marinette Savonnet, Application cartographique en ligne du projet CARE : principes et fonctionnement, HAM, 18/1, 2012, p. 37-43.


La plate-forme informatique développée a donné lieu à publication dans le domaine bio-informatique :

  • Eric Leclercq et Marinette Savonnet, Scientific Collaborations: Principles of WikiBridge Design, Proceedings of the Workshop on Semantic Web Applications and Tools for Life Sciences, Germany, December, 2010, [1]
  • Eric Leclercq et Marinette Savonnet, Emerging Tools for Bioinformatics: The Semantic Wiki Approach, Conférence I3-CRB, Biobanks: Interoperability, Database and Ontology, France, novembre 2010


Le projet à l'international :

Un premier ouvrage concernant une partie des édifices italiens est paru :

  • GianPietro Brogiolo, Monica Ibsen (eds.), Corpus Architecturae Religiosae Europeae (saec. IV-X), vol. II/I. Province di Belluno, Treviso, Padova, Vicenza, Zagreb, 2010.



Consultez le Guide de l’utilisateur pour plus d’informations sur l’utilisation de ce logiciel.