SAINT-AUBIN, église Saint-Aubin

De Care

Données

Topographie

Chargement de la carte...
Pays <tag property="Topographie[pays]" value="FRANCE">FRANCE</tag>
Région <tag property="Topographie[region]" value="Bourgogne">Bourgogne</tag>
Département <tag property="Topographie[departement]" value="Côte-d'Or">Côte-d'Or</tag>
Commune <tag property="Topographie[commune]" value="Saint-Aubin">Saint-Aubin</tag>
Insee <tag property="Topographie[insee]" value="21541">21541</tag>
Adresse/Lieu-dit
Toponyme
Propriétaire Commune
Protection de l'édifice Cl. M.H. 04.07.1980
Références cartographiques
Numéro parcellaire sur le Cadastre actuel
Latitude <tag property="Topographie[latitude]" value="46.95014">46.95014</tag>
Longitude <tag property="Topographie[longitude]" value="4.709183">4.709183</tag>
Altitude

[[Catégorie:<tag property="Topographie[pays]" value="FRANCE">FRANCE</tag>]]

[[Catégorie:<tag property="Topographie[region]" value="Bourgogne">Bourgogne</tag>]]

[[Catégorie:<tag property="Topographie[departement]" value="Côte-d'Or">Côte-d'Or</tag>]]

[[Catégorie:<tag property="Topographie[commune]" value="Saint-Aubin">Saint-Aubin</tag>]]


Sources historiques et identification

Sources epigraphiques

Bulle du pape Eugène III, Jaffé, n° 9326, mentionne pour la première fois le vocable de l’ecclesia sancti Albani de Oratorio.

Sources indirectes

Courtépée C., Béguillet M., 1847-1848, Description générale et particulière du duché de Bourgogne, Avallon, t.II, p. 346-347.

Sources d'archives

Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : casier archéologique : 1996/025/0238 ; Restaurations des toitures du chœur 2004/003/0017 – 2001/003/0006 – 1998/001/0007 (étude préalable) ; deuxième phase de travaux 2004/002/0001 ; demande de protection 0081/021/068.

Archives Dép. Côte-d’Or : C. 953 ; H.24 ; G.2469 ; G.2612 ; G 2621à 2623 ; G. 2847 ; G.2903 liasses 105 à 108 ; M St-Aubin.

Sources Bibliographie

Colombet A., Garetta J., Gras P., Marillier J., Vignier F., 1970, « L’église de Saint-Aubin », Mémoires de la Commission des antiquités du département de la Côte-d’Or, Académie des sciences, arts et belles-lettres de Dijon, t. 26, 1963-1969,Dijon, p. 297-304.

Sapin C., 1986, La Bourgogne préromane, Paris, p. 137 à 140, 160, 174-175, 182, 252.

Sapin C., 1999, « L’église de Saint-Aubin (Côte-d’Or) », Bulletin monumental, 157-II, p. 185-193.

Références à la documentation graphique et photographique

Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : 1999/045/0018 (plans et relevés) ; 1996/096, cliché MH0297965 clocher vue orientale.

Titulature actuelle

Saint-Aubin

Titulature historique

Saint-Aubin

Diocèse actuel

Dijon

Diocèse historique

Autun


Contexte d’implantation

Description

Le village de Saint-Aubin se situe à 15 km au sud-ouest de Beaune à proximité de la RN 6.

Structures antérieures

aucune

Habitat contemporain

inconnu


Fonction

Bâtiment

<tag property="Fonction[batiment]" value="Oratoire">Oratoire</tag>

Description

Oratoire puis paroissiale.


Informations générales

Description [[Image:{{{PlanGeneral}}}|thumb|right|border|135px|Évolution du plan]]


SAINT-AUBIN, église Saint-Aubin (Galerie d'images)|


Articulation en états

Etat I

Etat I
Plan à l'état I
Architecture

Plan

Plan longitudinal

Parties

Le chœur se compose d’un niveau bas voûté en berceau ouvrant sur deux chapelles latérales de plan rectangulaire, accessibles depuis la nef par deux grandes baies en plein cintre. Le même plan se retrouve au niveau supérieur mais la travée de chœur qui a perdu son voûtement se terminait contre un mur droit. On accédait latéralement par des escaliers disparus à ce niveau. Le plan de l’abside orientale au rez-de-chaussée a été retrouvé en fouilles (1975)

Matériaux et techniques de construction

EmptyData.png

Maçonnerie

Le mur de l’hémicycle absidal, épais de 0,90 m, est formé de moellons et de pierres plates allongées. Dans l’étage supérieur, un appareil en petits moellons allongés est visible. Le mur sud est en partie en opus spicatum avec une porte à épaules. EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png

Décor

Enduits médiévaux

Installations liturgiques

EmptyData.png

Délimitation

Il ne subsiste pas d’installation liturgique particulière mais on pense que le chœur à deux niveaux comme peut être la tour au premier étage ouvert vers la nef, avait une fonction liturgique particulière : monstration de reliques par exemple. EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png

Sépultures

EmptyData.png EmptyData.png

Inscriptions

EmptyData.png



Considérations critiques sur les états et sur la chronologie

Chronologie

Etat I

La première phase de construction de l’édifice correspond selon le plan, les caractères et la technique des maçonneries aux réalisations, probablement au Xe siècle (cf. datation charbon de bois par C14 : 860-1028) ; c'est-à-dire avant ou à l’occasion de la donation aux chanoines de Beaune par le Duc Henri de Bourgogne (965-1002).

Etats postérieurs au début du XIe siècle :

Reprise ou construction du clocher oriental à la fin du XIe-XIIe siècle. Après incendie reprise du mur gouttereau nord de la nef reconstruit aux XIIIe–XIVe siècle en insérant une baie à coussièges à l’extérieur dans un bâtiment sans doute accolé ; reprise de la porte sud. Modifications dans la tour occidentale avec fermeture de l’accès du rez de chaussée au nord réduction de la baie haute et nouveau décor au XVe–XVIe s. L’édifice, également un agrandissement et le chœur actuel datent vraisemblablement du XVe siècle.




Informations sur la publication

Date mars 1, 2010
Auteur Csapin Fiche personnelle
Statut de la fiche 4. Fiche non validée
Qualité de la fiche {{#paper_quality:{{{qualite_fiche}}}}}