NEVERS, groupe épiscopal : Différence entre versions

De Care
Ligne 6 : Ligne 6 :
 
|insee=<tag property="Topographie[insee]" value="58194">58194</tag>
 
|insee=<tag property="Topographie[insee]" value="58194">58194</tag>
 
|adresse=Rue de l'Abbé Boutillier
 
|adresse=Rue de l'Abbé Boutillier
|proprietaire=Etat
+
|proprietaire=État
 
|protection=Cl. MH liste de 1862
 
|protection=Cl. MH liste de 1862
 
|latitude=<tag property="Topographie[latitude]" value="46.98678">46.98678</tag>
 
|latitude=<tag property="Topographie[latitude]" value="46.98678">46.98678</tag>
Ligne 12 : Ligne 12 :
 
}}
 
}}
 
{{Sources historiques
 
{{Sources historiques
|sources_archives=Archives nationales : série F 19/4566 et 4576, 19/6220, 19/7779 à 7784 et 19/1439 à 1480.  
+
|sources_archives=Archives nationales : F 19/4566 et 4576, 19/6220, 19/7779-7784 et 19/1439-1480.  
Archives départementales : séries non triées : T (4 liasses), O et Q ; série G : 1.G.14/2.G.264, 276 et 277.
+
Archives départementales de la Nièvre : séries non triées : T (4 liasses), O et Q ; 1 G 14 ; 2 G 264, 276-277.
|bibliographie=''Chroniques et mélanges pour l’année 1904'', Bulletin de la Société Nivernaise, 3ème série, X, 20, 1905, p. 537.
+
|bibliographie=« Chroniques et mélanges pour l’année 1904 », ''Bulletin de la Société Nivernaise'', 20 (1905, 3e série), p. 537.
BONNET C., OUDET B., PICARD J.-C., SAPIN C., ''La cathédrale de Nevers : du baptistère paléochrétien au chevet roman'', sous la dir. de Christian Sapin,  Société française d'archéologie : Paris, 1995, 131 p.
+
 
LOUIS R., 1949, p. 310 ; 1950a, p. 175, 1950b, p. 153-180 ; 1950c, p. 46-59.
+
Bonnet C., Oudet B., Picard J.-C. et Sapin C., 1995, ''La cathédrale de Nevers : du baptistère paléochrétien au chevet roman'', Paris.
LOUIS R., « La deuxième campagne de fouilles du baptistère de Nevers », Bulletin de la Société nationale des antiquaires de France, 1950-1951, paru en 1954, p. 46 à 59.
+
 
LOUIS R., « Le baptistère de la cathédrale de Nevers du VIe au XIIe siècle, (fouilles de 1947 et de 1949 -1950) », Bulletin monumental, t. CVIII, 1950, p. 154-156, 170.  
+
Louis R., 1954, « La deuxième campagne de fouilles du baptistère de Nevers », ''Bulletin de la Société nationale des antiquaires de France'', 1950-1951, p. 46-59.
MOUFFLET Abbé R., « Le baptistère mérovingien, puis carolingien de la cathédrale de  Nevers (Nièvre), Note complémentaire sur les fouilles de 1950-1951 », Revue Archéologique de l’Est et di Centre-est, t. II, 1951, p. 122-125.
+
 
PALET J.-A., Cathédrale de Nevers, Fouilles du 22 novembre 1963 au 8 novembre 1966, Archives Palet, Bulletin de la Société Nivernaise des Lettres, Sciences et Arts
+
Louis R., 1950, « Le baptistère de la cathédrale de Nevers du VIe au XIIe siècle (fouilles de 1947 et de 1949-1950) », ''Bulletin monumental'', 108, p. 154-156 et 170.  
SAPIN, Notice dans le Bulletin de liaison, Ministère de la culture et de la communication, Direction régionale des affaires culturelles, Service régional de l'archéologie dir. publ. Claude Mordant, n° 12(1991). - Dijon (39 rue Vannerie, 21000) (DRAC Bourgogne), 1985-1992 à revérifier
+
 
SAPIN Christian, « Le baptistère de Nevers, témoin d'un groupe épiscopal », Bulletin de la Société Nivernais des Lettres, Sciences et Arts, 44 vol., 1995, p. 17-33
+
Moufflet Abbé R., 1951, « Le baptistère mérovingien, puis carolingien de la cathédrale de  Nevers (Nièvre). Note complémentaire sur les fouilles de 1950-1951 », ''Revue archéologique de l’Est et du Centre-Est'', 2, p. 122-125.
SAPIN C., « L’implantation religieuse et son développement à Nevers, 2- le baptistère », 30 ans d'archéologie dans la Nièvre : expositions avril-novembre 1996, Conservation départementale des musées de la Nièvre : Nevers, 1996, p. 138 à 139.
+
 
STERN H. et BLANCHARD-LEMEE, Nevers (Nièvre), Recueil général des mosaïques de la Gaule, Paris, 1975, n° 23, p. 142-144.
+
Palet J.-A., « Cathédrale de Nevers. Fouilles du 22 novembre 1963 au 8 novembre 1966. Archives Palet », ''Bulletin de la Société nivernaise des lettres, sciences et arts''.
VIEILLARD-TROIEKOUROFF, L’architecture en France au temps de Charlemagne, le Baptistère de Nevers, Düsseldorf, 1965, p. 359.
+
 
|references_documentation=Pour les dessins : Service cantonal d’archéologie de Genève, CNRS et l’association Burgondie de Dijon.
+
Sapin C., 1995, « Le baptistère de Nevers, témoin d'un groupe épiscopal », ''Bulletin de la Société nivernais des lettres, sciences et arts'', 44, p. 17-33.
 +
 
 +
SAPIN C., 1996 « L’implantation religieuse et son développement à Nevers. 2. Le baptistère », in ''30 ans d'archéologie dans la Nièvre'', Nevers, p. 138-139.
 +
 
 +
Stern H. et Blanchard-Lemée, 1975, « Nevers (Nièvre) », in ''Recueil général des mosaïques de la Gaule'', Paris, p. 142-144 (n° 23).
 +
 
 +
Vieillard-Troïekouroff M., 1965, ''L’architecture en France au temps de Charlemagne. Le Baptistère de Nevers'', Düsseldorf, p. 359.
 +
|references_documentation=Pour les dessins : Service cantonal d’archéologie de Genève, CNRS et association Burgondie (Dijon).
 +
 
 
Pour les photographies anciennes :  
 
Pour les photographies anciennes :  
Archives de la Société nivernaise des Lettres, Sciences et Arts : Archives J.-A. Palet et carnets de fouilles de Moufflet.
+
Archives de la Société nivernaise des lettres, sciences et arts : archives J.-A. Palet et carnets de fouilles de Moufflet.
Archives de la Médiathèque de l’architecture et du patrimoine de Paris : Dossier de travaux n°1 807/929, plans et photographies.
+
Archives de la Médiathèque de l’architecture et du patrimoine de Paris : dossier de travaux n° 1 807/929, plans et photographies.
 
|titulature_actuelle=Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte
 
|titulature_actuelle=Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte
 
|titulature_historique=Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte
 
|titulature_historique=Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte
Ligne 36 : Ligne 44 :
 
}}
 
}}
 
{{Contexte
 
{{Contexte
|description=La cathédrale de Nevers domine la Loire, la partie gothique recouvre la façade de la cathédrale du XIe siècle et, à l'Ouest, le baptistère paléochrétien est accessible par un escalier intérieur dans une chapelle du bas-côté nord.
+
|description=La cathédrale de Nevers domine la Loire. La partie gothique recouvre la façade de la cathédrale du XIe siècle et, à l'ouest, le baptistère paléochrétien est accessible par un escalier intérieur dans une chapelle du bas-côté nord.
 
|structures_anterieures=Des constructions du Bas-Empire ont été observées à l'emplacement du futur baptistère. Ses fondations ont été bâties sur l’arasement d'un de ces bâtiments en milieu urbain, ''intra muros''.
 
|structures_anterieures=Des constructions du Bas-Empire ont été observées à l'emplacement du futur baptistère. Ses fondations ont été bâties sur l’arasement d'un de ces bâtiments en milieu urbain, ''intra muros''.
 
|habitat_contemporain=La construction de la cathédrale gothique a détruit la majeure partie des maçonneries anciennes.
 
|habitat_contemporain=La construction de la cathédrale gothique a détruit la majeure partie des maçonneries anciennes.
 
}}
 
}}
 
{{Fonction
 
{{Fonction
|description=Episcopale, baptismale
+
|description=Épiscopal, baptismal
 
}}
 
}}
 
{{Informations générales}}
 
{{Informations générales}}
 
{{Etat(Group)
 
{{Etat(Group)
 
|etat=I
 
|etat=I
|plan_ensemble=Cathédrale et baptistère, domus ecclesiae, chapelle(s)
+
|plan_ensemble=Cathédrale et baptistère, ''domus ecclesiae'', chapelle(s).
|edifices=L’ensemble du groupe épiscopal est remanié. La cathédrale désormais occidentée, comporte à l'Est de sa façade un baptistère et une chapelle disposés parallèlement (baptistère au Nord, chapelle au Sud), de part et d'autre de l'accès central. Ils seront plus tard reliés par un porche. On ignore l'emplacement de la ''domus ecclesiae''.
+
|edifices=L’ensemble du groupe épiscopal est remanié. La cathédrale, désormais occidentée, comporte, à l'est de sa façade, un baptistère et une chapelle disposés parallèlement (baptistère au nord, chapelle au sud), de part et d'autre de l'accès central. Ils seront plus tard reliés par un porche. On ignore l'emplacement de la ''domus ecclesiae''.
 
}}
 
}}
 
{{Etat(Group)
 
{{Etat(Group)
 
|etat=3
 
|etat=3
|parties=Dans l’abside occidentale du baptistère à nouveau semi-hypogée un escalier mène à la rotonde. Ces nouveaux sont liés à une reprise de l’ensemble du groupe épiscopal. Les trois monuments étaient reliés par une sorte de vestibule ou narthex voûté.
+
|parties=Dans l’abside occidentale du baptistère, à nouveau semi-hypogée, un escalier mène à la rotonde. Ces nouveaux sont liés à une reprise de l’ensemble du groupe épiscopal. Les trois monuments étaient reliés par une sorte de vestibule ou narthex voûté.
 
}}
 
}}
 
{{Objets dispersés}}
 
{{Objets dispersés}}
 
{{Considérations critiques
 
{{Considérations critiques
|chronologie=La construction de la chapelle sud serait contemporaine du premier état du baptistère, au VIe siècle. L'état 2 se situe à l'époque carolingienne. La refonte du groupe épiscopal débute avant 1029 par le bras nord du transept et sa chapelle orientée. Ces travaux ne s'achèvent que dans le deuxième quart du XIe siècle par la crypte et l'abside.
+
|chronologie=La construction de la chapelle sud serait contemporaine du premier état du baptistère, au VIe siècle. L'état II se situe à l'époque carolingienne. La refonte du groupe épiscopal débute avant 1029 par le bras nord du transept et sa chapelle orientée. Ces travaux ne s'achèvent que dans le deuxième quart du XIe siècle par la crypte et l'abside.
 
}}
 
}}
 
{{System(Group)
 
{{System(Group)

Version du 12 juin 2012 à 16:17

Données

Topographie

Chargement de la carte...
Pays FRANCE
Région Bourgogne
Département Nièvre
Commune <tag property="Topographie[commune]" value="Nevers">Nevers</tag>
Insee <tag property="Topographie[insee]" value="58194">58194</tag>
Adresse/Lieu-dit Rue de l'Abbé Boutillier
Toponyme
Propriétaire État
Protection de l'édifice Cl. MH liste de 1862
Références cartographiques
Numéro parcellaire sur le Cadastre actuel
Latitude <tag property="Topographie[latitude]" value="46.98678">46.98678</tag>
Longitude <tag property="Topographie[longitude]" value="3.15726">3.15726</tag>
Altitude

[[Catégorie:<tag property="Topographie[commune]" value="Nevers">Nevers</tag>]]


Sources historiques et identification

Sources d'archives

Archives nationales : F 19/4566 et 4576, 19/6220, 19/7779-7784 et 19/1439-1480. Archives départementales de la Nièvre : séries non triées : T (4 liasses), O et Q ; 1 G 14 ; 2 G 264, 276-277.

Sources Bibliographie

« Chroniques et mélanges pour l’année 1904 », Bulletin de la Société Nivernaise, 20 (1905, 3e série), p. 537.

Bonnet C., Oudet B., Picard J.-C. et Sapin C., 1995, La cathédrale de Nevers : du baptistère paléochrétien au chevet roman, Paris.

Louis R., 1954, « La deuxième campagne de fouilles du baptistère de Nevers », Bulletin de la Société nationale des antiquaires de France, 1950-1951, p. 46-59.

Louis R., 1950, « Le baptistère de la cathédrale de Nevers du VIe au XIIe siècle (fouilles de 1947 et de 1949-1950) », Bulletin monumental, 108, p. 154-156 et 170.

Moufflet Abbé R., 1951, « Le baptistère mérovingien, puis carolingien de la cathédrale de Nevers (Nièvre). Note complémentaire sur les fouilles de 1950-1951 », Revue archéologique de l’Est et du Centre-Est, 2, p. 122-125.

Palet J.-A., « Cathédrale de Nevers. Fouilles du 22 novembre 1963 au 8 novembre 1966. Archives Palet », Bulletin de la Société nivernaise des lettres, sciences et arts.

Sapin C., 1995, « Le baptistère de Nevers, témoin d'un groupe épiscopal », Bulletin de la Société nivernais des lettres, sciences et arts, 44, p. 17-33.

SAPIN C., 1996 « L’implantation religieuse et son développement à Nevers. 2. Le baptistère », in 30 ans d'archéologie dans la Nièvre, Nevers, p. 138-139.

Stern H. et Blanchard-Lemée, 1975, « Nevers (Nièvre) », in Recueil général des mosaïques de la Gaule, Paris, p. 142-144 (n° 23).

Vieillard-Troïekouroff M., 1965, L’architecture en France au temps de Charlemagne. Le Baptistère de Nevers, Düsseldorf, p. 359.

Références à la documentation graphique et photographique

Pour les dessins : Service cantonal d’archéologie de Genève, CNRS et association Burgondie (Dijon).

Pour les photographies anciennes : Archives de la Société nivernaise des lettres, sciences et arts : archives J.-A. Palet et carnets de fouilles de Moufflet. Archives de la Médiathèque de l’architecture et du patrimoine de Paris : dossier de travaux n° 1 807/929, plans et photographies.

Titulature actuelle

Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte

Titulature historique

Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte

Diocèse actuel

Nevers

Diocèse historique

Nevers


Contexte d’implantation

Description

La cathédrale de Nevers domine la Loire. La partie gothique recouvre la façade de la cathédrale du XIe siècle et, à l'ouest, le baptistère paléochrétien est accessible par un escalier intérieur dans une chapelle du bas-côté nord.

Structures antérieures

Des constructions du Bas-Empire ont été observées à l'emplacement du futur baptistère. Ses fondations ont été bâties sur l’arasement d'un de ces bâtiments en milieu urbain, intra muros.

Habitat contemporain

La construction de la cathédrale gothique a détruit la majeure partie des maçonneries anciennes.


Fonction

Description

Épiscopal, baptismal


Informations générales

Description [[Image:{{{PlanGeneral}}}|thumb|right|border|135px|Évolution du plan]]


NEVERS, groupe épiscopal (Galerie d'images)|


Articulation en états

Etat I

Etat I
Architecture
[[Image:{{{PlanEtat}}}|thumb|left|border|135px|Plan à l'état I]] Plan
Edifices L’ensemble du groupe épiscopal est remanié. La cathédrale, désormais occidentée, comporte, à l'est de sa façade, un baptistère et une chapelle disposés parallèlement (baptistère au nord, chapelle au sud), de part et d'autre de l'accès central. Ils seront plus tard reliés par un porche. On ignore l'emplacement de la domus ecclesiae.
Espaces funéraires
Emplacement et relation avec les édifices
Structure


Etat 3

Etat 3
Architecture
[[Image:{{{PlanEtat}}}|thumb|left|border|135px|Plan à l'état 3]] Plan
Edifices
Espaces funéraires
Emplacement et relation avec les édifices
Structure



Considérations critiques sur les états et sur la chronologie

Chronologie

La construction de la chapelle sud serait contemporaine du premier état du baptistère, au VIe siècle. L'état II se situe à l'époque carolingienne. La refonte du groupe épiscopal débute avant 1029 par le bras nord du transept et sa chapelle orientée. Ces travaux ne s'achèvent que dans le deuxième quart du XIe siècle par la crypte et l'abside.



Date 2010/02/04
Auteur Pchevalier Fiche personnelle