SAINT-VINCENT-DES-PRÉS, église Saint-Vincent

De Care

Données

Topographie

Chargement de la carte...
Pays FRANCEFermer
Région BourgogneFermer
Département Saône-et-Loire Fermer
Commune Saint-Vincent-des-PrésFermer
Insee 71488Fermer
Adresse/Lieu-dit Église
Toponyme
Propriétaire Commune
Protection de l'édifice Cl.M.H. 22.10.1913
Références cartographiques
Numéro parcellaire sur le Cadastre actuel
Latitude 46.4745
Longitude 4.5616
Altitude

[[Catégorie:FRANCEFermer]]

[[Catégorie:BourgogneFermer]]

[[Catégorie:Saône-et-Loire Fermer]]

[[Catégorie:Saint-Vincent-des-PrésFermer]]


Sources historiques et identification

Sources indirectes

Cartulaire de Saint-Vincent de Mâcon, 70 (entre 937 et 962) et 34.

Sources archéologiques

Henrion F., 1994, Sondages effectués dans l’église Saint-Vincent-des-Prés, Dijon, SRA Bourgogne.

Sources d'archives

Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : [[1]]

Sources Bibliographie

Virey J., 1934, Les églises romanes de l'ancien diocèse de Mâcon, Mâcon, p. 416-421.

Henrion F., 1995, « Saint-Vincent-des-Prés (Saône-et-Loire), église Saint-Vincent », Archéologie médiévale, 25, p. 266.

Sapin C., 2006, Bourgogne romane, Dijon, p. 112 à 114.

Références à la documentation graphique et photographique

Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : [[2]]

Conservation

L’édifice a été restauré par les Monuments historiques entre 1993 et 1995.

Titulature actuelle

Saint-Vincent

Titulature historique

Saint-Vincent

Diocèse actuel

Autun, Chalon et Mâcon

Diocèse historique

Mâcon


Contexte d’implantation

Description

Saint-Vincent-des-Prés se situe dans une vallée, sur un cours d’eau appelé « la Grande », donnant un terrain alluvionnaire. L'église est au centre du bourg.



Fonction

Bâtiment

ÉgliseFermer

Description

Paroissiale


Informations générales

Description
Évolution du plan

Les fouilles entreprises en 1994 sous la responsabilité de F. Henrion ont été effectuées à l’occasion des travaux de drainage de l’église par les Monuments historiques. Cette intervention archéologique a permis de mettre au jour une maçonnerie sous l’abside actuelle pouvant appartenir à un édifice antérieur (état I). La construction de l'église, conservée en élévation par plusieurs aspects de ses maçonneries et par ses supports intérieurs, doit se situer probablement vers la fin du XIe siècle ou au début du XIIe siècle.

SAINT-VINCENT-DES-PRÉS, église Saint-Vincent (Galerie d'images)|


Articulation en états

Etat I

Etat I
Plan à l'état I
Architecture

Plan

Plan longitudinal

Parties

Une abside saillante en hémicycle mesurait 4 m environ de dimension intérieure et extérieure de 6 m environ. La maçonnerie de l’abside a été arasée plus ou moins régulièrement. Elle était légèrement décalée par rapport à l’abside actuelle de 20° vers le sud-ouest. Elle amorçait un retour perpendiculaire vers le sud au pied de la berme sud. À l’extrémité sud de la tranchée est, des indices ont permis de reconnaître un retour du bâtiment vers l’ouest.

Matériaux et techniques de construction

EmptyData.png

Maçonnerie

La maçonnerie est constituée de moellons, plus ou moins réguliers, et d’un mortier de chaux rose-orangé. EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png

Installations liturgiques

EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png

Sépultures

EmptyData.png EmptyData.png

Inscriptions

EmptyData.png


Etat II

Etat II
Plan à l'état II
Architecture

EmptyData.png EmptyData.png

Matériaux et techniques de construction

EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png

Installations liturgiques

EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png

Sépultures

EmptyData.png EmptyData.png

Inscriptions

EmptyData.png



Considérations critiques sur les états et sur la chronologie

Chronologie

État I : Xe siècle

Bien qu’aucun élément archéologique ne puisse attester que l’abside et le départ des murs vers l’ouest correspondent à l’église mentionnée dès le Xe siècle dans le cartulaire de Saint-Vincent de Mâcon (charte 70, entre 937 et 962), dont elle dépendait, nous pouvons cependant admettre cette hypothèse, compte tenu de son antériorité à l’église actuelle, située dans la première moitié du XIe siècle.




Informations sur la publication

Date juin 22, 2011
Auteur Fhenrion Fiche personnelle
Statut de la fiche 5. Fiche validée
Qualité de la fiche Moyen