SAINT-CLÉMENT-SUR-GUYE, église Saint-Clément

De Care

Données

Topographie

Chargement de la carte...
Pays FRANCEFermer
Région BourgogneFermer
Département Saône-et-LoireFermer
Commune Saint-Clément-sur-GuyeFermer
Insee 71400Fermer
Adresse/Lieu-dit
Toponyme
Propriétaire Commune
Protection de l'édifice Cl. M.H. 10.10.1927
Références cartographiques
Numéro parcellaire sur le Cadastre actuel
Latitude 46.615765
Longitude 4.584366
Altitude 400 m

[[Catégorie:FRANCEFermer]]

[[Catégorie:BourgogneFermer]]

[[Catégorie:Saône-et-LoireFermer]]

[[Catégorie:Saint-Clément-sur-GuyeFermer]]


Sources historiques et identification

Sources Bibliographie

Malo E., 1925, « Notice sur l’église de Saint-Clément-sur-Guye », Mémoires de la Société d’histoire et d’archéologie de Chalon-sur-Saône, 21, p. 111-119.

Virey J., 1934, Les églises romanes de l’ancien diocèse de Mâcon, Mâcon, p. 372-375.

Références à la documentation graphique et photographique

Didier F., 1993, Étude de remise en valeur intérieure de l’église Saint-Clément-sur-Guye, Dijon, DRAC Bourgogne.

Gerbet P. et Fèvre G., 1995, Relevés des élévations extérieures, Centre d’études médiévales Saint-Germain, Auxerre.

Sapin C. (dir.), 1999, Les prémices de l’art roman en Bourgogne, Auxerre, p. 86.

Conservation

L’édifice a fait l’objet de travaux de restauration dans les années 1990.

Titulature actuelle

Saint-Clément

Titulature historique

Saint-Clément

Diocèse actuel

Autun, Chalon et Mâcon

Diocèse historique

Mâcon


Contexte d’implantation

Description

Saint-Clément-sur-Guye, avec son église au centre du village, se situe à l’extrémité sud d’une longue crête dominant la vallée de la Guye, à 8 km environ du Mont-Saint-Vincent.



Fonction

Bâtiment

ÉgliseFermer

Description

Paroissiale à partir du XIe siècle.


Informations générales

Description [[Image:{{{PlanGeneral}}}|thumb|right|border|135px|Évolution du plan]]


SAINT-CLÉMENT-SUR-GUYE, église Saint-Clément (Galerie d'images)


Articulation en états

Etat I

Etat I
Plan à l'état I
Architecture

Plan

Plan longitudinal

Parties

L’édifice primitif était composé d’une nef unique sur 11 m de long et 9 m de large environ. On ne connaît pas la forme de l’abside. La nef a conservé deux ouvertures étroites en plein cintre en partie haute, côté sud.

Matériaux et techniques de construction

EmptyData.png

Maçonnerie

La maçonnerie est caractérisée par un usage important de l’opus spicatum (visible en façade et sur le mur sud) et par l’utilisation de grand bloc d’appareil aux angles de la façade occidentale. EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png

Installations liturgiques

EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png

Sépultures

EmptyData.png EmptyData.png

Inscriptions

EmptyData.png



Considérations critiques sur les états et sur la chronologie

Chronologie

État I : fin Xe siècle-début XIe siècle

En l’absence d’autres sources historique ou archéologique, c’est ici, comme pour d’autres constructions en Bourgogne, la technique de réalisation de ses murs en opus spicatum qui invite à dater l’édifice du Xe siècle (au plus tard début du XIe siècle par comparaison).




Informations sur la publication

Date juin 20, 2011
Auteur Csapin Fiche personnelle
Statut de la fiche 4. Fiche non validée
Qualité de la fiche Donnée non renseignée