ROCHEFORT-SUR-NENON, chapelle Saint-Martin

De Care

Données

Topographie

Chargement de la carte...
Pays FRANCEFermer
Région Franche-Comté Fermer
Département JuraFermer
Commune Rochefort-sur-NenonFermer
Insee 39462Fermer
Adresse/Lieu-dit Grange d’Haibe
Toponyme Saint-MartinFermer
Propriétaire
Protection de l'édifice
Références cartographiques
Numéro parcellaire sur le Cadastre actuel ZK 01 parcelles 32, 33.
Latitude Env. 47.121074
Longitude Env. 5.552644
Altitude Env. 225 m

[[Catégorie:FRANCEFermer]]

[[Catégorie:Franche-Comté Fermer]]

[[Catégorie:JuraFermer]]

[[Catégorie:Rochefort-sur-NenonFermer]]


Sources historiques et identification

Sources archéologiques

Jacottey L., 1996, Prospections archéologiques à Rochefort-sur-Nenon : D. F. S. 9.09.1996-27.09.1996, Besançon, SRA de Franche-Comté.

Sources Bibliographie

Rousset A., 1857, Dictionnaire géographique, historique et statistique des communes de la Franche-Comté, 1853-1857, t. V, Lons-le-Saunier, p. 449.

Feuvrier J., 1908, « La ville d’Haibe au territoire de Rochefort », in Mémoires de la Société d’Émulation du Jura, 8e série, 3, p. 257 ; 259.

Ebersolt J.-G., 1950, Les cimetières burgondes du Doubs et du Jura à l’époque barbare, Besançon, p. 43

Rothe M.-P., 2001, Carte archéologique de la Gaule. Le Jura 39', Paris, p. 601-602.

Conservation

L’édifice n’est pas conservé en élévation.

Titulature historique

Saint-Martin

Diocèse actuel

Saint-Claude

Diocèse historique

Besançon


Contexte d’implantation

Description

La chapelle mérovingienne ceinte d’un cimetière était située au sud-ouest de la ville de Rochefort-sur-Nenon, au bord de l’ancienne voie romaine Besançon-Châlon-sur-Saône.

Structures antérieures

Rochefort-sur-Nenon entre dans la catégorie des agglomérations secondaires antiques. D’importants vestiges gallo-romains ont été reconnus dans la commune. L’emplacement de la chapelle mérovingienne était occupé par ce qui a été interprété comme une villa.

Habitat contemporain

Un cimetière mérovingien a été reconnu autour de la chapelle, et des sépultures du haut-Moyen Âge ont été découvertes sporadiquement dans les environs. En face du site de la Grange d’Haibe, sur l’autre rive du Doubs, des vestiges de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge ont été découverts (structures et mobilier).


Fonction

Bâtiment

ChapelleFermer


Informations générales

Description [[Image:{{{PlanGeneral}}}|thumb|right|border|135px|Évolution du plan]]

Les fouilles menées par Julien Feuvrier en 1903 sur ce secteur ont mis au jour, à 15 m de la voie romaine, dans le sens de la longueur des champs et à l’emplacement d’une chapelle Saint-Martin qui aurait perduré jusqu’en 1454, les substructions d’un mur, qui appartiendrait à l’un des côtés de la chapelle. Le mur, enfoui à une trentaine de centimètres de profondeur, a été reconnu sur plusieurs mètres.

ROCHEFORT-SUR-NENON, chapelle Saint-Martin (Galerie d'images)|


Articulation en états

Etat I

Etat I
EmptyData.png Architecture

EmptyData.png EmptyData.png

Matériaux et techniques de construction

EmptyData.png

Maçonnerie

Le mur dégagé est construit en moyen appareil, à chaux et à sable ; il est bien parementé sur sa face nord-est. EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png

Installations liturgiques

EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png

Sépultures

EmptyData.png EmptyData.png

Inscriptions

EmptyData.png



Considérations critiques sur les états et sur la chronologie

Chronologie

État I : VI-VIIe siècle ?

L'observation du fragment de mur découvert, ainsi que le contexte d'implantation de la chapelle, au chœur d'un cimetière mérovingien, ont permis de déterminer l'appartenance de cette chapelle à l'époque mérovingienne.




Informations sur la publication

Date novembre 8, 2011
Auteur Abully Fiche personnelle
Statut de la fiche 1. En cours de rédaction
Qualité de la fiche Donnée non renseignée