PRÉMERY, église Saint-Marcel

De Care

Données

Topographie

Chargement de la carte...
Pays FRANCE
Région Bourgogne
Département Nièvre
Commune Prémery
Insee 58218
Adresse/Lieu-dit
Toponyme
Propriétaire Commune
Protection de l'édifice Cl. M.H. liste de 1840
Références cartographiques
Numéro parcellaire sur le Cadastre actuel
Latitude 47.176547
Longitude 3.330365
Altitude 218 m


Sources historiques et identification

Sources archéologiques

Tilmant P.-H., 1993, Collégiale Saint-Marcel et nécropole médiévale attenante. Étude préliminaire des sondages effectués par les Monuments historiques en vue de la restauration de l’édifice, Dijon, SRA, Bourgogne.

Tilmant P.-H., 1995, Prémery (Nièvre), place de l’Église, collégiale Saint-Marcel, document final de synthèse de sauvetage urgent (15 novembre-24 novembre 1995/ 04 décembre-30 décembre 1995), Dijon, SRA Bourgogne.

Soum-Michon B., 1997, Collégiale Saint-Marcel de Prémery (Nièvre, D.F.S. de Fouille d’évaluation archéologique, diagnostic), 2/09/1997, Dijon, SRA Bourgogne.

Sources d'archives

Archives départementales de la Nièvre : 2 G 172 ; 9 G 1-2 ; 2 F 355, 391 et 417 ; 52 J 79 ; 54 J 304 ; 70 J 31 ; O 218 ; 4 T 1152.

Service départemental de l’architecture et du patrimoine de la Nièvre : dossier de la commune (2002-2004).

Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : www.mediatheque-patrimoine.culture.gouv.fr

Sources Bibliographie

Soultrait Comte G., 1875, Répertoire archéologique du département de la Nièvre, Paris, p. 118-119.

Serbat L., 1916, « Prémery », in Actes du congrès archéologique de France, session LXXX tenue à Moulin et Nevers, Paris, p. 417-424.

Anfray M., 1951, L'architecture religieuse du Nivernais au Moyen Âge. Les églises romanes, Paris, p. 7 et 11.

Thibout M., 1967, « L’église Saint-Marcel de Prémery », in Congrès archéologique de France, Nivernais, Paris, p. 195-202.

Conservation

Les tranchées révélant les structures d’un édifice antérieur à la collégiale actuelle ont été rebouchées.

Titulature actuelle

Saint-Marcel

Titulature historique

Saint-Marcel

Diocèse actuel

Prémery

Diocèse historique

Prémery


Contexte d’implantation

Description

L’église Saint-Marcel se situe dans le village sur la place de l’Église, en bordure de la Grande-Rue. Les fouilles archéologiques de 1993-1995 ont été entreprises lors des travaux de réfection de l’édifice. Elles ont mis au jour des sarcophages et des ossements épars révélant la possibilité d’une nécropole. En 1997, des sondages ont été effectués le long des façades nord et ouest de la collégiale, à la recherche de la nécropole et d’un éventuel édifice préroman.



Fonction

Bâtiment

Église

Description

Paroissiale


Informations générales

Description [[Image:{{{PlanGeneral}}}|thumb|right|border|135px|Évolution du plan]]

Les évêques de Nevers reçurent dès le IXe siècle la terre de Prémery en donation. En 887, un capitulaire de Charles le Gros confirme la donation des terres de Prémery aux évêques de Nevers par Charlemagne. La paroisse de Prémery est érigée à la fin du IXe siècle. En 1175, la ville fut fortifiée et un collège de chanoines fut fondé en 1196. Lors de fouilles archéologiques, des tombes du haut Moyen Âge ont été découvertes ainsi que des fragments de maçonneries antérieurs à l’édifice actuel.

PRÉMERY, église Saint-Marcel (Galerie d'images)|


Articulation en états

Etat I

Etat I
EmptyData.png Architecture

Plan

Plan inconnu

Parties

Dans le sondage 1 (rapport de 1997), situé dans l’angle nord-ouest, côté façade occidentale, et le sondage 4 (rapport de 1997), du côté nord, dans l’angle du troisième contrefort, deuxième travée, sont apparus des blocs constitués de « pierres plates et carrées », pour la plupart reconnues à 1,40 m/1,50 de profondeur. Ces pierres étaient visibles sur toute l’étendue du sondage 4, ce dernier mesurant 1,60 m de long. La fondation de l’église actuelle semble être construite sur cette structure orientée nord-sud. Il n’existe pas de relevé conservé.

Matériaux et techniques de construction

EmptyData.png

Maçonnerie

La maçonnerie dans le sondage 4 atteint au moins 1 m de hauteur, sa partie inférieur se trouvant à moins de 2,5 m. Les pierres sont décrites « plates et carrées pour la plupart, taillées dans un calcaire blanc très friable ». EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png

Installations liturgiques

EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png

Sépultures

EmptyData.png EmptyData.png

Inscriptions

EmptyData.png



Considérations critiques sur les états et sur la chronologie

Chronologie

État I : antérieur au XIIe siècle

La fondation de l’église semble être construite sur une structure orientée nord-sud visible dans les sondages 1 et 4. La configuration et l’orientation des structures trouvées attestent de l’existence d’une construction antérieure, sans arguments, toutefois, pour la rattacher à la mention d’une ecclesia de primiriaco en 887. Par ailleurs, les sarcophages mérovingiens ne semblent pas avoir été mis en relation avec ces maçonneries.




Informations sur la publication

Date juin 20, 2011
Auteur Csapin Fiche personnelle
Statut de la fiche 3. En cours de relecture
Qualité de la fiche Donnée non renseignée