LANGY, église Saint-Sulpice : Différence entre versions

De Care
(Page créée avec « {{Topographie |insee=03137 |proprietaire=Commune |protection=Inscrite MH, 1926 |latitude=46.2675 |longitude=3.47052 }} {{Sources historiques |sources_indirectes=B. Phalip,... »)
 
 
(7 révisions intermédiaires par 2 utilisateurs non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
{{Topographie
 
{{Topographie
 
|insee=03137
 
|insee=03137
 +
|adresse=Le Bourg
 
|proprietaire=Commune
 
|proprietaire=Commune
|protection=Inscrite MH, 1926
+
|protection=Inscrite MH, 27 août 1926
 +
|coordonates=46.2675, 3.47052
 
|latitude=46.2675
 
|latitude=46.2675
 
|longitude=3.47052
 
|longitude=3.47052
 +
|altitude=309 m
 
}}
 
}}
 
{{Sources historiques
 
{{Sources historiques
|sources_indirectes=B. Phalip, vol.°5.
+
|sources_indirectes=Moret J.-J., 1902, ''Notes pour servir à l'histoire des paroisses bourbonnaises''.
|sources_archives=– B. B., T. II, n° 1310, nov. 971-972, don par Mauguin ''ecclesiam s. Sulpitii in villa Ledemgiaco''
+
 
– Bulle de Grégoire V, 22 avril 998, ''ecclesiam... in honore sancti Sulpicii dicatam in villa que dicitur Langiacus''
+
Corrocher J., Piboule M., Hilaire M., 1989, ''Carte archéologique de la Gaule, 03 : Allier'', Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Paris, p. 132.
– P. L., T. 143, col. 803, Bulle de Victor II, 11 juin 1055, ''ecclesiam in honore sancti Sulpicii dicatam in villa quae dicitur Langiacus''
+
 
– P. L., T. 143, col. 879, 6 mars 1058, Bulle d’Étienne IX, ''ecclesiam in honore sancti Suipitii diacatam in villa quae dicitur Langiacus''
+
Phalip B., 2001, ''Des terres médiévales en friches, pour une étude des techniques de construction et des productions artistiques montagnardes, l’exemple de l’ancien diocèse de Clermont, face aux élites, une approche des simples et de leurs oeuvres'', Mémoire d’H.D.R., Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand, vol.°4, p. 67-68.
– Chaix, n° XXVI, p. 47 ; P. L., T. 143, col. 661, 9 déc. 1075, Bulle de Grégoire VII à Hugues ''ecclesiam sancti Sulpicii in villa quae dicitur Langiacus'' confirmé dans les possessions de Cluny
+
|sources_archives=– B. B., T. II, n° 1310, nov. 971-972, don par Mauguin ''ecclesiam s. Sulpitii in villa Ledemgiaco''.
– P. L., T. 143, col. 430, 13 nov. 1095, Bulle d’Urbain II, ''ecclesia de Lingiacus''
+
 
- BnF, NAF 3602, p. 53 v, reconstruction de Langy par Dom Ildin sous prieur, v. 1271
+
– Bulle de Grégoire V, 22 avril 998, ''ecclesiam... in honore sancti Sulpicii dicatam in villa que dicitur Langiacus''.
|conservation=Eglise disparue, l'édifice actuel possède une nef de trois travées et collatéraux, transept, travée droite de chœur et abside semi-circulaire (fin XIe-déb XIIe s.).  
+
 
 +
– P. L., T. 143, col. 803, Bulle de Victor II, 11 juin 1055, ''ecclesiam in honore sancti Sulpicii dicatam in villa quae dicitur Langiacus''.
 +
 
 +
– P. L., T. 143, col. 879, 6 mars 1058, Bulle d’Étienne IX, ''ecclesiam in honore sancti Sulpitii diacatam in villa quae dicitur Langiacus''.
 +
 
 +
– Chaix, n° XXVI, p. 47 ; P. L., T. 143, col. 661, 9 déc. 1075, Bulle de Grégoire VII à Hugues ''ecclesiam sancti Sulpicii in villa quae dicitur Langiacus'' confirmé dans les possessions de Cluny.
 +
 
 +
– P. L., T. 143, col. 430, 13 nov. 1095, Bulle d’Urbain II, ''ecclesia de Lingiacus''.
 +
 
 +
BnF, NAF 3602, p. 53 v, reconstruction de Langy par Dom Ildin sous prieur, v. 1271
 +
|bibliographie=Maquet A., 2006, ''Cluny en Auvergne, 910-1156'', Thèse de doctorat en Histoire médiévale, dirigée par Parisse M., Université Paris-I Panthéon-Sorbonne, annexe 2, p. 106-107.
 +
 
 +
Martinez D., 2017, ''De la cité arverne au diocèse de Clermont. Topographie ecclésiale, fortifications et peuplement de l'Auvergne entre Antiquité tardive et haut Moyen Âge (Ve-Xe siècle) : une approche archéologique'', Thèse de doctorat en archéologie médiévale, dirigée par B. Phalip, Université Clermont Auvergne, t. 3, notice n° 163, p. ****.
 +
|conservation=Eglise disparue. L'édifice actuel, roman, possède une nef de trois travées et collatéraux, transept, travée droite de chœur et abside semi-circulaire (fin du XIe-début du XIIe s.).  
 
Les bâtiments monastiques semblent avoir été reconstruits vers 1271.
 
Les bâtiments monastiques semblent avoir été reconstruits vers 1271.
 
|titulature_actuelle=Saint-Sulpice
 
|titulature_actuelle=Saint-Sulpice
Ligne 22 : Ligne 38 :
 
|diocese_historique=Clermont
 
|diocese_historique=Clermont
 
}}
 
}}
{{Contexte}}
+
{{Contexte
 +
|description=Eglise d'une ''villa''. Le site se trouve aujourd'hui à une quinzaine de kilomètres à l’ouest de
 +
Lapalisse, dans une zone de plaine à peine vallonnée, à 4 km à l’est de l’Allier.
 +
|structures_anterieures=En 1851, découverte à Langy de statuettes et monnaies probablement gallo-romaines (Moret, 1902). Quelques éléments attestent une occupation antique sur la commune. Un « chemin antique » est notamment signalé au lieu-dit « La Tuilerie », à 2 km au nord-est du bourg de
 +
Langy. Ailleurs, ce sont essentiellement des fragments de ''tegulae'' associés à du mobilier qui renseignent la présence de sites gallo-romains (CAG 03, p. 132).
 +
|habitat_contemporain=La ''villa'' carolingienne appartenait à un certain Mauguin et devait comporter un habitat.
 +
}}
 
{{Fonction
 
{{Fonction
|description=Eglise monastique dépendant de Souvigny
+
|description=Eglise privée puis monastique (dépendant de Souvigny)
 
}}
 
}}
 
{{Informations générales
 
{{Informations générales
Ligne 37 : Ligne 59 :
 
{{Considérations critiques
 
{{Considérations critiques
 
|chronologie=L'église existe déjà en 971-972.
 
|chronologie=L'église existe déjà en 971-972.
 +
|interprétation=On a là une église privée, cédée à Cluny, dans le grand mouvement de donation des grands propriétaires fonciers envers les principaux monastères au cours du Xe siècle.
 +
 +
La titulature renvoie peut-être à Sulpice, archevêque de Bourges du VIIe siècle (624-647) ; la diffusion de son culte dans le nord de l’Auvergne, au contact avec le diocèse de Bourges, n’est pas étonnante.
 
}}
 
}}
  
 
{{System
 
{{System
|date_fiche=juillet 10, 2017
+
|date_fiche=juillet 11, 2017
 
|auteur=Amaquet
 
|auteur=Amaquet
|statut_fiche=2. En cours de saisie
+
|statut_fiche=3. En cours de relecture
 
|qualite_fiche=1. Fiable
 
|qualite_fiche=1. Fiable
 
}}
 
}}

Version actuelle datée du juillet 11, 2017 à 16:05

Données

Topographie

Chargement de la carte...
Pays
Région
Département
Commune
Insee 03137
Adresse/Lieu-dit Le Bourg
Toponyme
Propriétaire Commune
Protection de l'édifice Inscrite MH, 27 août 1926
Références cartographiques
Numéro parcellaire sur le Cadastre actuel
Latitude 46.2675
Longitude 3.47052
Altitude 309 m

[[Catégorie:]]

[[Catégorie:]]

[[Catégorie:]]

[[Catégorie:]]


Sources historiques et identification

Sources indirectes

Moret J.-J., 1902, Notes pour servir à l'histoire des paroisses bourbonnaises.

Corrocher J., Piboule M., Hilaire M., 1989, Carte archéologique de la Gaule, 03 : Allier, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Paris, p. 132.

Phalip B., 2001, Des terres médiévales en friches, pour une étude des techniques de construction et des productions artistiques montagnardes, l’exemple de l’ancien diocèse de Clermont, face aux élites, une approche des simples et de leurs oeuvres, Mémoire d’H.D.R., Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand, vol.°4, p. 67-68.

Sources d'archives

– B. B., T. II, n° 1310, nov. 971-972, don par Mauguin ecclesiam s. Sulpitii in villa Ledemgiaco.

– Bulle de Grégoire V, 22 avril 998, ecclesiam... in honore sancti Sulpicii dicatam in villa que dicitur Langiacus.

– P. L., T. 143, col. 803, Bulle de Victor II, 11 juin 1055, ecclesiam in honore sancti Sulpicii dicatam in villa quae dicitur Langiacus.

– P. L., T. 143, col. 879, 6 mars 1058, Bulle d’Étienne IX, ecclesiam in honore sancti Sulpitii diacatam in villa quae dicitur Langiacus.

– Chaix, n° XXVI, p. 47 ; P. L., T. 143, col. 661, 9 déc. 1075, Bulle de Grégoire VII à Hugues ecclesiam sancti Sulpicii in villa quae dicitur Langiacus confirmé dans les possessions de Cluny.

– P. L., T. 143, col. 430, 13 nov. 1095, Bulle d’Urbain II, ecclesia de Lingiacus.

– BnF, NAF 3602, p. 53 v, reconstruction de Langy par Dom Ildin sous prieur, v. 1271

Sources Bibliographie

Maquet A., 2006, Cluny en Auvergne, 910-1156, Thèse de doctorat en Histoire médiévale, dirigée par Parisse M., Université Paris-I Panthéon-Sorbonne, annexe 2, p. 106-107.

Martinez D., 2017, De la cité arverne au diocèse de Clermont. Topographie ecclésiale, fortifications et peuplement de l'Auvergne entre Antiquité tardive et haut Moyen Âge (Ve-Xe siècle) : une approche archéologique, Thèse de doctorat en archéologie médiévale, dirigée par B. Phalip, Université Clermont Auvergne, t. 3, notice n° 163, p. ****.

Conservation

Eglise disparue. L'édifice actuel, roman, possède une nef de trois travées et collatéraux, transept, travée droite de chœur et abside semi-circulaire (fin du XIe-début du XIIe s.). Les bâtiments monastiques semblent avoir été reconstruits vers 1271.

Titulature actuelle

Saint-Sulpice

Titulature historique

Saint-Sulpice

Diocèse actuel

Moulins

Diocèse historique

Clermont


Contexte d’implantation

Description

Eglise d'une villa. Le site se trouve aujourd'hui à une quinzaine de kilomètres à l’ouest de Lapalisse, dans une zone de plaine à peine vallonnée, à 4 km à l’est de l’Allier.

Structures antérieures

En 1851, découverte à Langy de statuettes et monnaies probablement gallo-romaines (Moret, 1902). Quelques éléments attestent une occupation antique sur la commune. Un « chemin antique » est notamment signalé au lieu-dit « La Tuilerie », à 2 km au nord-est du bourg de Langy. Ailleurs, ce sont essentiellement des fragments de tegulae associés à du mobilier qui renseignent la présence de sites gallo-romains (CAG 03, p. 132).

Habitat contemporain

La villa carolingienne appartenait à un certain Mauguin et devait comporter un habitat.


Fonction

Description

Eglise privée puis monastique (dépendant de Souvigny)


Informations générales

Description [[Image:{{{PlanGeneral}}}|thumb|right|border|135px|Évolution du plan]]

L'église donnée à Cluny se trouve dans une villa carolingienne.

LANGY, église Saint-Sulpice (Galerie d'images)|


Articulation en états

Etat I

Etat I
EmptyData.png Architecture

Plan

Plan inconnu

Parties

Eglise disparue

Matériaux et techniques de construction

EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png

Installations liturgiques

EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png

Sépultures

EmptyData.png EmptyData.png

Inscriptions

EmptyData.png



Considérations critiques sur les états et sur la chronologie

Chronologie

L'église existe déjà en 971-972.

Interprétation

On a là une église privée, cédée à Cluny, dans le grand mouvement de donation des grands propriétaires fonciers envers les principaux monastères au cours du Xe siècle.

La titulature renvoie peut-être à Sulpice, archevêque de Bourges du VIIe siècle (624-647) ; la diffusion de son culte dans le nord de l’Auvergne, au contact avec le diocèse de Bourges, n’est pas étonnante.



Informations sur la publication

Date juillet 11, 2017
Auteur Amaquet Fiche personnelle
Statut de la fiche 3. En cours de relecture
Qualité de la fiche Fiable