FIXIN, église Saint-Antoine-du-Désert

De Care

Données

Topographie

Chargement de la carte...
Pays FRANCEFermer
Région BourgogneFermer
Département Côte-d'OrFermer
Commune FixinFermer
Insee 21265Fermer
Adresse/Lieu-dit Fixey
Toponyme
Propriétaire Commune
Protection de l'édifice Cl.M.H. 2.05.1912
Références cartographiques
Numéro parcellaire sur le Cadastre actuel
Latitude 47.250518
Longitude 4.969472
Altitude

[[Catégorie:FRANCEFermer]]

[[Catégorie:BourgogneFermer]]

[[Catégorie:Côte-d'OrFermer]]

[[Catégorie:FixinFermer]]


Sources historiques et identification

Sources indirectes

Courtépée C. et Béguillet M., 1847-1848, Description générale et particulière du duché de Bourgogne, Avallon, t. 2, p. 191.

1943-1986, Chartes et documents de Saint-Bénigne. Prieurés et dépendances des origines à 1300, t. 1 (VIe-Xe siècle, dir. Folz R. et Marilier J.), Dijon, 1986, n° 20, 49 et 140 ; t. 2 (990-1124, dir. Chevrier G. et Chaume M), Dijon, 1943, n° 244.

Sources archéologiques

De truchis, Bibliothèque municipale de Dijon : ms. 2897 plan et 2898. Épery R., 1995, Répertoire archéologique de la Côte-d'Or : notes manuscrites et coupures de presse classées par ordre alphabétique des localités, Dijon, Bibliothèque municipale, 69 microfiches de 98 vues.

Sources d'archives

Archives départementales de la Côte-d’Or : 1 H 1726 ; 5 H 15/19 ; C 521 et 522 ; 2 O 2731 à 8 ; Q 774.7 ; Gs40.

Bibliothèque municipale de Dijon : Denizot J., 1866, L'encyclopédie du département de la Côte-d'Or, contenant, par ordre alphabétique, tous les noms anciens et modernes des localités... (commencée en 1866), t. 3-1, ms. 1729, p. 49-51bis.

Sources Bibliographie

Chevalier abbé G., 1884, Notice historique sur Fixin et Fixey, Dijon.

Roserot A., 1924, Dictionnaire topographique du département de la Côte-d'Or comprenant les noms de lieux anciens et modernes, Paris.

1943-1986, Chartes et documents de Saint-Bénigne. Prieurés et dépendances des origines à 1300, t. 1 (VIe-Xe siècle, dir. Folz R. et Marilier J.), Dijon, 1986, n° 20, 49 et 140 ; t. 2 (990-1124, dir. Chevrier G. et Chaume M), Dijon, 1943, n° 244.

Richeton A., 1991, Les paroisses rurales dépendant de l’abbaye Saint-Bénigne de Dijon avant 990, mémoire de maîtrise d’histoire de l’art et d’archéologie, p.75-78.

Sapin C., 2006, Bourgogne romane, Dijon, p. 73.

Références à la documentation graphique et photographique

Archives départementales de la Côte-d’Or : C 522. Médiathèque de l’architecture et du patrimoine :[[1]]

Titulature actuelle

Saint-Andoche

Titulature historique

Saint-Antoine-du-Désert

Diocèse actuel

Dijon

Diocèse historique

Langres


Contexte d’implantation

Description

L’église de Fixey domine le bourg de Fixin au nord-ouest.



Fonction

Bâtiment

ÉgliseFermer

Description

Paroissiale


Informations générales

Description [[Image:{{{PlanGeneral}}}|thumb|right|border|135px|Évolution du plan]]

L’édifice apparaît dans une charte de Saint-Bénigne entre 898 et 908 (charte 140), où il est fait mention de la donation par le duc de Bourgogne, Richard le Justicier, à l’église Saint-Antoine d’une manse à Rouvres, avec les serfs qui y sont fixés. Vers 1012, elle est donnée à Saint-Étienne de Beaune.

FIXIN, église Saint-Antoine-du-Désert (Galerie d'images)|


Articulation en états

Etat I

Etat I
Plan à l'état I
Architecture

EmptyData.png

Parties

La nef, de 14,60 m de long sur 8,60 m de large, possède 3 ouvertures de chaque côté à double ébrasement et des vestiges d’arc (portes et baies).

Matériaux et techniques de construction

EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png

Installations liturgiques

EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png

Sépultures

EmptyData.png EmptyData.png

Inscriptions

EmptyData.png



Considérations critiques sur les états et sur la chronologie

Chronologie

État I : Xe siècle La morphologie des vestiges des arcs (des portes et des baies) conservés dans la nef tendent à placer cette partie conservée de l’édifice au Xe siècle, si on les compare avec des éléments retrouvés dans la nef de l’église de Saint-Aubin (Côte-d’Or). On ne peut cependant pas, pour le moment, attester que cette partie puisse remonter à la mention de l’église au début du Xe siècle.




Informations sur la publication

Date mai 2, 2011
Auteur Csapin Fiche personnelle
Statut de la fiche 4. Fiche non validée
Qualité de la fiche Donnée non renseignée