DENNEVY, chapelle

De Care

Données

Topographie

Chargement de la carte...
Pays FRANCEFermer
Région BourgogneFermer
Département Saône-et-LoireFermer
Commune DennevyFermer
Insee 71171Fermer
Adresse/Lieu-dit Impasse du Moulin
Toponyme
Propriétaire Propriété privée
Protection de l'édifice
Références cartographiques
Numéro parcellaire sur le Cadastre actuel parcelle 332
Latitude 46.867134
Longitude 4.646749
Altitude env. 223 m

[[Catégorie:FRANCEFermer]]

[[Catégorie:BourgogneFermer]]

[[Catégorie:Saône-et-LoireFermer]]

[[Catégorie:DennevyFermer]]


Sources historiques et identification

Sources indirectes

Béguillet E. et Courtépée C., 1775-1788, Description générale et particulière du duché de Bourgogne, 3e éd., Paris, t. 3, p. 374.


Sources Bibliographie

Armand-Calliat L., 1937, Le chalonnais gallo-romain, Chalon, p. 136-138.

Rebourg A., 1994, Carte archéologique de la Gaule, Saône-et-Loire, 71/3, Paris, p. 115-116.

Références à la documentation graphique et photographique

Fond privé : Plan du terrier du XVIIIe siècle.


Titulature historique

Inconnue

Diocèse actuel

Mâcon-Chalon-Autun

Diocèse historique

Chalon


Contexte d’implantation

Description

La chapelle se situe à l’intérieure d’une propriété privée en bordure du canal du Centre.



Fonction

Description

Monastique, prieuré fortifié ?


Informations générales

Description
Évolution du plan

La chapelle se situait sur le site du château fortifié dit « du petit Rully » (abside visible sur un plan de 1775). Aux XIVe et XVe siècles, il est fait mention d’une maison seigneuriale pouvant être interprétée comme un prieuré fortifié selon H. Mouillebouche (université de Bourgogne), dans son enquête non publiée sur les habitats fortifiés de Saône-et-Loire. Les découvertes archéologiques effectuées depuis le XIXe siècle montrent, comme dans toute cette région du chalonnais, une présence constante sur le site depuis l’époque gallo-romaine jusqu’au haut Moyen Âge. Ainsi, des sarcophages mérovingiens ont été découverts en particulier à proximité de l’église paroissiale, à environ 200 m du site. Plusieurs fragments de sarcophages sont d’ailleurs insérés dans les murs de l’église et les maisons voisines (Armant-Caillat, 1937, p. 138).

DENNEVY, chapelle (Galerie d'images)|


Articulation en états

Etat I

Etat I
EmptyData.png Architecture

Plan

Plan longitudinal

Parties

L’abside, seul élément subsistant, mesure 6,5 m d’ouverture et 5 m de profondeur. Depuis l’intérieur, aujourd’hui en pierres apparentes, et l’extérieur, on peut restituer quatre fenêtres.

Matériaux et techniques de construction

EmptyData.png

Maçonnerie

Le mur de l’abside a une épaisseur de 1,20 m. À l’intérieur, dans la pièce unique servant d’habitation, une partie des murs présente un appareil en opus spicatum. EmptyData.png EmptyData.png

Autres

Le pied droit d’une des baies est en calcaire blanc du chalonnais pouvant appartenir à cet état. Décor appliqué aux murs et maçonneries. EmptyData.png

Installations liturgiques

EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png

Sépultures

EmptyData.png EmptyData.png

Inscriptions

EmptyData.png



Considérations critiques sur les états et sur la chronologie

Chronologie

État I : Xe-XIe siècle

L’appareil en opus spicatum et la mise en œuvre des pieds droits d’une des baies indiquent une datation haute pour cette construction, qui a été plusieurs fois reprises comme le montre les ouvertures extérieures typiques de la fin du XIIe ou du début du XIIIe siècle.




Informations sur la publication

Date novembre 28, 2011
Auteur Csapin Fiche personnelle
Statut de la fiche 1. En cours de rédaction
Qualité de la fiche Donnée non renseignée