BRIORD, basilique Saint-Maurice

De Care

Données

Topographie

Chargement de la carte...
Pays FRANCEFermer
Région Rhône-AlpesFermer
Département AinFermer
Commune BriordFermer
Insee 01064Fermer
Adresse/Lieu-dit Saint-Maurice
Toponyme
Propriétaire
Protection de l'édifice
Références cartographiques
Numéro parcellaire sur le Cadastre actuel
Latitude 45.7870661
Longitude 5.4641995
Altitude

[[Catégorie:FRANCEFermer]]

[[Catégorie:Rhône-AlpesFermer]]

[[Catégorie:AinFermer]]

[[Catégorie:BriordFermer]]


Sources historiques et identification

Sources epigraphiques

Inscriptions funéraires du VIIe s. (Descombes T15, p. 24-25, p. 663, p. 708).

Sources archéologiques

Fouilles de la nécropole et de la basilique sous la direction d'Albert Grange de 1956 à 1981.

Sources Bibliographie

Descombes T15 Grange A., Parriat H., Perraud R., la nécropole gallo-romaine et barbare de Briord. Découverte d'une basilique paléochrétienne, La Physiophile, Société d'étude d'histoire naturelle de Montceau-les-Mines, 62, juin 1965, p. 3-92. R. Perraud, "Briord, basilique paléochrétienne", In Duval, Monuments chrétiens de la France, 1, p. 200-203.

Conservation

Consolidation des murs en 1964.

Titulature actuelle

Aucune

Titulature historique

Saint Maurice d'après le lieu-dit.

Diocèse actuel

Bourg en Bresse

Diocèse historique

Belley


Contexte d’implantation

Description

La basilique est située dans une ancienne nécropole gallo-romaine à l'extérieur de l'agglomération antique de Briord.

Structures antérieures

Nécropole gallo-romaine en usage depuis le début du Ier siècle ap J.-C. Une memoria a été repérée plus au nord.


Fonction

Bâtiment

BasiliqueFermer

Description

Basilique funéraire


Informations générales

Description [[Image:{{{PlanGeneral}}}|thumb|right|border|135px|Évolution du plan]]

Edifice de taille moyenne comportant une nef unique assez large, une abside rectangulaire et deux annexes carrées.

BRIORD, basilique Saint-Maurice (Galerie d'images)|


Articulation en états

Etat I

Etat I
EmptyData.png Architecture

Plan

Plan longitudinal

Parties

Plan en Tau. Possible auvent en avant de l'édifice. Nef unique de 11m40 par 8m80 à l'extérieur. Abside de 5m par 4.20m à l'intérieur qui déborde de 1.50 m par rapport aux annexes. Annexe nord de 3m40 de côté, annexe sud de 3m à 3m30.

Matériaux et techniques de construction

EmptyData.png

Maçonnerie

Les murs sont suffisamment conservés pour reconstituer le plan (murs épais de 0.65 m). Fondation de galets parfois en opus spicatum. Les élévations en moellons irréguliers, blocs calcaire taillés ou pas, gros galets subsistent sur trois assises maximum.

Sol

Un fragment de sol (béton de chaux sur une couche de galets) est conservé dans l'angle nord-ouest de l'abside et dans la partie voisine de l'annexe nord.

Couverture

Edifice sans doute charpenté.

Autres

Des claveaux de tuf en remploi dans les tombes voisines pourraient provenir de l'arc triomphal de la basilique. Le seuil d'une porte a été repéré. EmptyData.png

Installations liturgiques

EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png EmptyData.png

Sépultures

EmptyData.png

Structure

Une grande fosse, dont la sépulture a disparu ou a été récupérée, est supposée être celle d'un personnage important. Elle a été retrouvée à l'intérieur de la nef en avant de l'abside. Une douzaine de tombes (?) a été installée à l'intérieur de l'édifice. Des dizaines ont été fouillées à l'extérieur ; au sud de la basilique, elles suivent l'orientation de l'édifice. D'autres (en coffres de dalles) sont postérieures à sa destruction.

Inscriptions

Description

Inscriptions funéraires du VIIe siècle.



Considérations critiques sur les états et sur la chronologie

Interprétation

La datation de la fin du Ve s. au plus tard, fournie par les archéologues, s'appuie sur la datation des tombes antérieures et postérieures à la basilique. Datation qui s'accorde avec le plan en Tau de l'édifice. On ignore si les inscriptions du VIIe s. correspondent à la destruction de l'édifice ou à son maintien en activité.

Comparaisons

Plan en Tau de la basilique Saint-Martin à Vienne-en-Val (Loiret) datée entre le VIe et le IXe s et à Saint-Pierre-Lentin Orléans (Loiret), église mérovingienne (datation des briques par archéomagnetisme milieu IVe _ debut VIe s.) ou carolingienne ( J. Debal, "Vienne-en-Val, église St-Martin ", In Duval ....Premiers monuments, p. 125-127 ; D. Petit, "Orléans Saint-Pierre-Lentin"..., In Duval ....Premiers monuments, p. 118-121. Basilique funéraire de Seyssel (Albigny-Condion) (74) datée des V-Vie siècles (M.-T. Pio) in Premiers monuments...



Informations sur la publication

Date décembre 17, 2013
Auteur Jfreynaud Fiche personnelle
Statut de la fiche 4. Fiche non validée
Qualité de la fiche Fiable