BESANCON, église de La Madeleine

De Care

Données

Topographie

Chargement de la carte...
Pays FRANCEFermer
Région Franche-Comté Fermer
Département DoubsFermer
Commune BesançonFermer
Insee 25056Fermer
Adresse/Lieu-dit 1 Rue de la Madeleine
Toponyme
Propriétaire Commune
Protection de l'édifice Cl. MH 13.03.1930
Références cartographiques
Numéro parcellaire sur le Cadastre actuel AX 01 parcelle 98
Latitude 47.239982
Longitude 6.019062
Altitude Env. 247 m

[[Catégorie:FRANCEFermer]]

[[Catégorie:Franche-Comté Fermer]]

[[Catégorie:DoubsFermer]]

[[Catégorie:BesançonFermer]]


Sources historiques et identification

Sources indirectes

Dunod de Charnage F. I., 1750, Histoire de l’église, ville et diocèse de Besançon, Besançon, p. 100, 107, 199, 374.

Tournier R., 1960, « L’église de la Madeleine à Besançon », in Congrès archéologique de France, CXVIIIe session, 1960, Franche-Comté, Paris, p. 79-86.


Sources Bibliographie

Tournier R., 1954, Les églises comtoises, leur architecture, des origines au XVIIIe siècle, Paris, p. 317-319 ; 337-338.

Tournier R., 1964, Histoire de Besançon. Des origines à la fin du XVIe siècle, Folhen C. dir., Paris, p. 281-283.

Vregille B. de, 1964, Histoire de Besançon. Des origines à la fin du XVIe siècle, Folhen C. dir., Paris, p. 270.

Vregille B. de, 1981, Hugues de Salins, archevêque de Besançon (1031-1066), éd. Cêtre, Besançon, p. 245-249.

Jeannin Y., 1987, « La tête de pont, la Madeleine et Saint-Laurent », in Paysage monumental de l’Europe autour de l’an mil, Barral i Altet X. dir.,Picard, p. 334.

Références à la documentation graphique et photographique

Arch. dép. du Doubs, C [plan] 28, plan de 1737.

Bibl. mun. de Besançon, ms. 1007, p. 272 (dessin naïf du clocher de la Madeleine).

Bibl. mun. de Besançon, ms. 854 (dessin du clocher en 1700).

Bibl. mun. de Besançon, ms. 732 (croquis à la plume du portail).

Conservation

L’édifice actuel est une reconstruction du XVIIIe siècle.

Titulature actuelle

Sainte-Marie-Madeleine

Titulature historique

Saint-Lin (IVe siècle?) Sainte-Marie-Madeleine (XIe siècle)

Diocèse actuel

Besançon

Diocèse historique

Besançon


Contexte d’implantation

Description

L’église de la Madeleine est située sur la rive droite du Doubs, le long de l’ancien Cardo maximus, à proximité du pont Battant, et donc à l'extérieur de la boucle du Doubs. Le faubourg de tête de pont dans lequel elle s'élevait avait une importance stratégique et économique capitale au Moyen Âge ; il commandait en effet l’accès au pont de pierre qui permettait de gagner la ville et le quartier épiscopal et se situait au carrefour de voies majeures.

Structures antérieures

Selon Y. Jeannin, il est plus que probable qu’il ait existé des ouvrages antiques dans ce secteur, que de nombreux remaniements auront fait disparaître, mais dont le souvenir persisterait dans la toponymie.


Fonction

Bâtiment

ÉgliseFermer

Description

Épiscopale au IVe siècle ?

Canoniale au XIe siècle, puis paroissiale.


Informations générales

Description [[Image:{{{PlanGeneral}}}|thumb|right|border|135px|Évolution du plan]]

Cette église serait la première église épiscopale de Besançon, bâtie par le premier évêque légendaire de Besançon, saint Lin, au début du IVe siècle. Elle fut reconstruite au XIe siècle (au même emplacement ?) lorsque l’archevêque Hugues de Salins fonda le chapitre de Sainte-Marie-Madeleine. L’acte de fondation fut donné à la fin de l’année 1063. C’est l’Ordo canonicarum de Saint-Jean du XIe siècle qui permet d’établir un rapprochement entre une église construite par l’évêque Lin et la Madeleine. L’église du XIe siècle, restaurée au XIIIe siècle, fut démolie après 1737, pour faire place à l’église actuelle construite quelques années plus tard, œuvre de l’architecte Nicolas Nicole.

BESANCON, église de La Madeleine (Galerie d'images)|


Articulation en états

Considérations critiques sur les états et sur la chronologie

Chronologie

Il est probable qu’une première église ait existé dès l’Antiquité tardive. Reconstruite au moins au XIe siècle, puis restaurée au XIIIe siècle, elle a été totalement rebâtie au XVIIIe siècle.




Informations sur la publication

Date novembre 9, 2011
Auteur Abully Fiche personnelle
Statut de la fiche 1. En cours de rédaction
Qualité de la fiche Donnée non renseignée